Ou comment faire naître de nouveaux services liés à l’habitat et au cadre de vie en concertation et coproduction avec les habitants et les partenaires ? Les Services de demain doivent s’envisager en tenant compte de la diversité des situations patrimoniales, des attentes locales émanant des habitants ou des collectivités, des ressources internes et partenariales.

La recherche sur les Services Urbains de Proximité doit approfondir les implications des différentes façons d’être en proximité.

La mise en place de nouveaux projets et la définition du niveau de service attendu doivent s’envisager grâce à un renouvellement de nos formes de dialogue avec l’expertise plus ou moins organisée des habitants.

Il convient de (re)penser nos modes classiques de concertation pour s’engager dans de nouvelles formes d’échanges, bousculant nos types d’interventions traditionnelles et imposant une nouvelle donne relationnelle.

Les travaux devront déboucher également sur des méthodes et comportements professionnels différents.

 

Par la création de ces nouveaux services, les enjeux pour Pas de Calais habitat sont doubles :

·Améliorer, intensifier les liens privilégiés avec les habitants/locataires en renforçant la qualité de service.

·Faire évoluer notre engagement professionnel, donc nos métiers, et les modes d’évaluation actuels du service en phase avec les attentes des habitants, dans le respect des ambitions de Pas de Calais habitat.

Nos objectifs à 2 ans :

·Créer, développer, densifier, s’appuyer sur : un réseau partenarial [de l’habitant « sans voix » au Sociologue] générateurde dynamiques.

·Diffuser de nouvelles technologies sur le thème des « services à la personne » [vers les habitants et vers l’organisation].

·Travailler à la satisfaction du locataire et au mode d’évaluation de la qualité rendue.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

effacerEnvoyer