La réception technique du 1er prototype IFORE a eu lieu ce 13 novembre par les membres du Groupe de Recherches Consolidé (ou GRC) : les intervenants techniques du projet.

Ainsi, l’architecte Jean Luc Collet, Jacques Paziaud, le concepteur de la fenêtre pariétodynamique, l’entreprise Ridoret qui a réalisé les travaux, les chercheurs en performance énergétique de l’Université de Béthune et le Bureau d’études Optère se sont rendus Rue du Biez à Outreau. Ils ont ainsi échangé sur l’achèvement des travaux, préparé les prochains chantiers et discuté des résultats obtenus sur ce 1er prototype.

Jacques Paziaud :« La difficulté dans une telle rénovation n’est pas tant technique que comportementale. Dans un logement comme celui-ci, le plus dur est de ne pas surchauffer le logement. En effet, le degré de performance atteint grâce à l’isolation et aux fenêtres pariétodynamiques rend presque superflu un chauffage annexe.

On le voit bien ici : à la mi-novembre, les locataires n’ont toujours pas rallumé leur chauffage alors que leurs voisins chauffent depuis plus d’un mois. »

 

img_1073_ok_reference
img_1048_ok_reference

Voilà une trentaine d’années que le cabinet de Jacques Paziaud (ici avec les locataires) travaille sur l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments

img_1045_ok_reference

Jean Luc Collet, l’architecte, sa collaboratrice et Jacques Paziaud devant le 1er prototype finalisé

img_1066_ok_reference

img_1083_ok_reference1

Les membres du GRC ont discuté des résultats obtenus sur ce 1er prototype et préparé les prochains chantiers

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

effacerEnvoyer